Vers Chaung Tha

Lundi 27 janvier, nous arrivons à Yangoon comme prévu à 4:30. L’objectif est d’aller à Chaung Tha. Pour cela il nous faut reprendre un bus à une autre gare routière qui se situe à 45 min de celle où l’on vient d’arriver. Quelle idée de mettre les gares routières si loin de la ville et si loin les unes des autres… On négocie fermement le taxi car il ne semble pas qu’il y est d’autres moyen de transport pour rejoindre cette autre gare routière à cette heure. Le truc c’est que une fois dans le taxi on nous met deux autres personnes avec nous qui vont au même endroit. En gros comment gagner double en une fois! On se rebelle tous les 4 et descendons du taxi pour aller en chercher un autre. Finalement le gars revient et nous propose un prix honnête pour nous 4. Le taxi nous dit que nous avons 45 Min pour rejoindre la gare routière et que peut être il est trop tard pour notre bus qui part à 6:00. Le suivant est à 10:00, nous verrons bien. Il roule vite dans la nuit, sans lampadaire sur la route et avec des nids de poule c’est pas facile! Il met des pleins phares!!! Nous arrivons là-bas 15 min avant le départ du bus et nous avons encore des places assises sauf une sur des petites chaises dans la rangée centrale. Pas moyen de payer 2000 Kyat de plus par place comme l’indique les guides si c’est pour être au milieu. Les autres gens négocient bien et tout rentre dans l’ordre. Nous avons chacun une place c’est partie pour à nouveau 6 heures de bus. Nous partons de nuit alors nous essayons de finir notre nuit. Plus tard le soleil se lèvera et nous découvrirons les paysages du delta. C’est magnifique, valloné à certains endroits, des rizières partout, des villages de maisons de bambou partout, des gens souriant, des zébus, des vaches attelées pour labourer les champs, des carrelets dans les canaux pour pêcher, des familles de canard trop mignonnes… Plus on s’approche de Chaung Tha et plus c’est vallonné, la route se rétrécie, les croisements avec les autres véhicules sont de plus en plus difficiles, c’est magnifique! Nous arrivons enfin à Chaung Tha à 12:30 et filons à l’hôtel que nous avons réservé depuis le lac Inle. On restera là car on trouvera pas moins cher et les gens sont très sympas. On s’installe, prenons une douche et hop c’est parti pour l’exploration de Chaung Tha. La plage à cette heure ci est quasi déserte. Nous cherchons quand même un endroit pour manger et trouvons un bouiboui où des gens sont en train de finir de manger sur la plage. La mère est birmane d’origine mais vit en Australie avec ses enfants et son mari d’origine Coréenne qu’elle a rencontré en Thaïlande! Le mari est resté en Australie pour le business mais sinon toute la famille est là! C’est la fin de leur voyage en Birmanie alors c’est détente à Chaung Tha! Ils nous aident à commander à manger avec les gens du bouiboui et on passe un super moment avec eux. Ça fait super plaisir. Une des filles mélange French et France et croyait que Paris était au États-unis!!! Bon pour sa défense il y a un vrai Paris aux USA mais bon!!! Après cet agréable moment nous les laissons et continuons notre promenade vers le sud de la ville et de la plage. Nous croisons des chevaux rayés à la peinture noire. C’est une attraction, il est possible de les monter. Puis une pagode sur un rocher au milieu de la plage, des bœufs tractants des chars à touristes, et enfin nous arrivons côté port. Là la baignade est interdite, c’est vraiment dégueulasse, les maisons de bambou installées là hébergent des familles de pêcheurs très pauvres. Partout autour c’est la décharge public. Les gens ne peuvent pas faire un pas en sortant de chez eux sans marcher dans leurs déchets…. Les cochons attachés aux maisons n’ont qu’à trouver leur nourriture dans les déchets… Puis c’est la plage avec les bateaux des pêcheurs, les petits poissons qui sèchent sur des bâches par terre avec les chiens qui marchent dessus… Certains ont mis les poissons à sécher sur des tables en bambou à un mètre de haut. C’est quand même mieux! Et puis c’est la mangrove, celle qui résiste à la pollution, le paysage sans les déchets est vraiment superbe surtout avec ces belles couleur de couché de soleil! Nous rentrons lentement vers l’hôtel, prenons une glace, se renseignons sur les bus pour revenir à Yangoon, et enfin revenons à l’hôtel prendre une bonne douche et manger! Nous mangeons à l’hôtel et c’est très bon, un régal d’épice! On s’arrache un peu d’ailleurs!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *