Derniers jours en Birmanie

Mardi 28 janvier, Petite grasse mat’ et petit dèj´ sympa à l’hôtel avec des bons pancakes! On prend notre temps et partons à la plage découvrir les activités du matin. Comme hier en fin d’après midi, ce matin il y a de l’activité sur la plage! Nous prenons une noix de coco et s’installons face à la mer… Ça joue dans l’eau avec les bouées de chambre à aire de pneu de camion c’est marrant! On trainasse, on se détend de ce mois intense en Birmanie! On rentre à l’hôtel faire de l’Internet et on ira se trouver un bouiboui pas cher pour manger car on se rend compte qu’on a plus d’argent. On se fait la tournée des hôtels pour voir si on peut changer de l’argent mais on fait choux blanc. C’est pas intéressant. On est obligé de changer à l’hôtel bon le taux est meilleur mais c’est pas le pied. C’est sur on est pas à Yangoon ou Mandaley… Comme on a que des gros billets et qu’on veut pas tout changer pour seulement 1 jour et demi on fait un gros trafic avec l’hôtel en payant en même temps les chambres et le bus qu’ils nous ont réservé. Bref on retrouvre nos petits c’est l’essentiel. Du coup on se paie le resto à l’hôtel ce soir! Dernières photos au bord de mer avec les poissons séchées, la mangrove, les cochons dans les déchets, les chevaux sur la plage, la pagode au bord de mer…

Mercredi 29 janvier, Nous avons prévu de prendre le bus de 10:00 et non celui de 6:00 du matin pour une fois car finalement celui de 10:00 est censé nous amené jusqu’à Sule Pagoda, c’est à dire en centre ville de Yangoon. C’est super intéressant quand on sait que le taxi depuis les gares routières situées à l’autre bout de la ville sont super chers… Nous profitons du temps qui reste pour surfer un peu sur le net et partons enfin dans un bus rempli de touristiques locaux (la classe moyenne!) pour Yangoon. Il est arrivé super en retard pour la Birmanie, on s’en étonne. Le bus est différent de tout ce que l’on a eu, il y a des télés et ils passent un film vraiment bien fait pour une fois! Bon il y a aussi des clips d’amoureux et on découvre les stars actuelles des jeunes! Ambiance sympa dans le bus sauf qu’il s’arrête souvent pour que les gens achètent des spécialités du coin… Déjà qu’il était en retard on va arriver tard à Yangoon… On apprend aussi que finalement le bus ne s’arrête pas à Sule Pagoda mais beaucoup plus haut et qu’on va devoir prendre un taxi. Ça nous embête un peu, à chaque fois c’est pareil… On a du mal à savoir où les bus doivent nous déposer et c’est quand même chiant… Les gens dans le bus sont très sympa ils nous aident à nous repérer et nous conseillent un arrêt pour que ça aille plus vite. Ils nous aideront même à contacter notre hôtel pour qu’on le prévienne que nous serons à la bourre. Les gens du bus nous aiderons aussi à héler un taxi dans la rue en descendant du bus! Très gentils. On les remercie et en avant pour notre dernière nuit en Birmanie. On trouve notre auberge très simple mais propre et on s’installe. Nous sortirons dîner dans la rue des « curry » mais éviterons celui du Lonely qui a rehaussé ces prix, c’est fou. Puis petit lassy à la fraise pour se faire plaisir ainsi que des crêpes au sucre achetées dans la rue. Sur le chemin du retour à l’hotel nous trouvons une ruelle complètement occupée par l’intervention d’un moine bouddhiste. Les gens sont assis sur des chaises au niveau du moine mais il y a tellement de gens que plus loin ils sont assis sur leurs nattes personnelles. Il y a des écrans géants pour que tout le monde voit le moine et des enceintes pour ne pas perdre une miette de son discours. On y comprend rien mais on s’arrête par curiosité. En rentrant on découvre qu’on a perdu tout nos sous qu’on avait changé hier, par inattention certainement… Dégoûtés… Bon finalement on s’arrange avec le gars de l’hôtel pour payer la chambre en dollars et qu’il nous rende des Kyat… Il faut finir avec 8000 kyat… On tombe de sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *