Vers le rétablissement et le retour en France

Lundi 03 mars au 21 mars, Nous arrivons à Appolo Hospital, un très bon hôpital de Benagalor, un de ceux recommandés par mondial assistance. On recommence une série d’examens avant qu’Amélie soit admise à rentrer à l’hôpital. C’est un peu long mais en début de journée on trouve une chambre pour Amélie à l’étage appelé « exécutive level ». Pendant 3/4 jours c’est le défilé des médecins dans la chambre le matin. Ils pensent qu’Amélie à une simple infection. Et que ça doit descendre tout seul. Ils demandent à Amélie de manger et elles vomit tout à chaque fois… Rien ne passe et elle ne va plus aux toilettes. Tout est coincé… Entre temps nous prévenons les parents. On ne rentre plus le 6 mars comme prévu et en plus on sait pas quand on rentrera… Tout le monde s’inquiète. Une endoscopie est programmée mais finalement est discutant avec un nouveau médecin on ira faire un scanner. Résultat sans appel, il faut opérer. Opération le 7 mars. 5h au bloc au lieu de 2h prévues. C’était déjà bien abimé là dedans… Finalement Amélie sort du bloc et Étienne vient la voir. Il a même droit de voir le bout d’intestin qu’on a enlevé à Amélie! Pas très ragoûtant! Du 7 mars au 14 on essaie de remettre la machine en route petit à petit. Amélie à vraiment beaucoup maigrie c’est fou… On sera resté plus longtemps à l’hôpital que dans n’importe qu’elle autre hôtel de notre voyage! La routine s’installe. A 5:30 un type vient donner le journal, à 6:00 c’est la toilette, à 6:30 c’est le petit dèj´, à 7:00 c’est le changement des draps, à 8:00 c’est le lavage du sol et le vidage des poubelles… On demande à amélie de faire des exercices de respiration… Puis c’est le défilé des médecins. Elle en voit plus que 2/3 par jour alors qu’au début c’était presque 5-6!! On lui donne une ceinture de maintient pour qu’elle puisse marcher. C’est nécessaire pour remettre tout le système en marche. Finalement on pourra sortir de l’hôpital pour un hôtel payé par mondial assistance. On essaye de profiter de Bengalore mais c’est pas une super ville. Étienne fera quelques courses pour le retour et nous terminons de faire quelques achats-souvenirs. Le fitness to fly en poche nous l’envoyons à mondial assistance qui réserve de suite un vol pour Paris. C’est un direct, c’est génial nous sommes en business. C’est trop bien. C’est nécessaire pour qu’Amélie puisse s’allonger dans l’avion… Personne à l’aéroport mais c’est bien normal. En fait il y a Yannick, un type de mondial assistance près à nous accueillir et nous amener direction Guibeville! Là nous retrouvons la maman d’Amélie, Yves et les parents d’Etienne. Le lendemain nous partions pour Courcelles et le petit tour de France pour revoir la famille démarrera… Les retrouvailles c’est chouette! Nous revoilà en terre connue! Ça fait du bien. L’aventure continue pour nous, la vie va nous réserver d’autres surprises certainement… Nous essaierons de savourer tous les instants…. À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *