Easter Island, Isla de Pascua, Rapa Nui, Île de Pâques… enfin vous comprenez, on parle de la même chose !

Lundi 23 septembre, C’est notre dernier jour à Rapa Nui. Nous avons réservé un tour à cheval sur un morceau de l’île inaccessible en voiture et compliqué à pied car trop long. Nous rendons la tente avant de partir car le check-out est à 10h et nous rentrons à 17h normalement car c’est censé être une promenade à la journée. Nous ne sommes que tout les 2 avec un guide c’est super. Cette partie de l’île est très sauvage mais il ne faut pas s’imaginer que c’est très dense en végétation. Au contraire comme vous en avez surement entendu parler, il n’y a que quelques forêts d’Eucalyptus par ci par là sur l’île mais elles ne sont vraiment pas grandes. Ici, c’est plutôt falaises abruptes donnant sur l’océan souvent déchaîné et pentes vertes du volcan mais bombardé de cailloux de la dernière éruption volcanique ! C’est grandiose ! Nos chevaux arrivent à se frayer un chemin à travers ces champs de cailloux et nous pouvons régulièrement galoper ! C’est vraiment une super expérience. Nous arrivons au bout de 3h à la plage de Rapa Nui. Nous sommes censés avoir un full day alors on négocie de ramener les chevaux à leur pré près de la ville pour en profiter encore le plus possible. Le personnel est d’accord avec notre proposition mais faisons tout de même une pause à la plage. Etienne se baigne et Amélie trempe ses pieds. Nous rentrons ensuite vers le village mais finalement à la fin nous avons vraiment mal aux fesses car le guide fait accélérer les chevaux toutes les 2 min. Du coup on fait sans arrêt du trop puis du pas, du trop puis du pas… Bref ce n’est pas très agréable. Une fois les chevaux au pré, dessellés et abreuvés, le guide nous ramène au camping. Nous avons du mal à marcher ! Nous filons alors nous baigner sur une petite plage de l’île pour nous faire du bien puis profiter des derniers temps qu’il nous reste pour finir de faire quelques emplettes au marché artisanal ! Nous revenons pour la dernière fois au camping nous laver, et terminer de préparer nos sacs. Nous décollons ce soir à 23h45 avec l’Hawaïen pour Tahiti ! Celui-ci a préparé à manger pour tout le monde, une soupe et un espèce de ragoût de viande, le tout super bon réalisé avec du Merken, des épices du chili, et des légumes. Un vrai régal. Plus tard Benjamin nous déposera à l’aéroport et nous lui dirons au revoir. C’était moins une pour que l’on parte pas à cause du vent ! Dans l’avion on tombe comme des mouches… On a failli rater le repas mais une hôtesse nous surveillait du coin de l’œil et est venu nous apporter plus tard notre plateau. Encore un bon point pour LAN !

Une réflexion au sujet de « Easter Island, Isla de Pascua, Rapa Nui, Île de Pâques… enfin vous comprenez, on parle de la même chose ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *