Isla de Pascua

Samedi 21 septembre, Bienvenue Leny !! Aujourd’hui, on s’attaque au point culminant de l’île, le volcan Tere Vaka, 507 m d’altitude, ça ne déconne pas !! Pour l’occasion, Daniel l’Hawaïen ; nous a rejoint et sur la route, nous retrouvons une autre chilienne du camping… nous serons donc 6 pour l’aventure ! Au bout de 30min, nous nous tapons une averse bien violente mais avec le vent, on n’est mouillé que d’un côté et vu comme ça souffle, on sèche vite ! On arrive au sommet en 1h30, on voit toute l’île de là-haut mais on ne reste pas longtemps car on ne tient littéralement pas de debout !! On continue notre visite du jour par 2 grottes formées par des coulées de lave (on appelle ça des lavatubes apparemment). Dans la première on ressort 200m plus loin et dans la 2ème, on débouche carrément sur une falaise au dessus de l’océan. Nous finirons notre balade à pied jusqu’au village en longeant la côte. Très agréable ! Nous avions donné rendez-vous à Rodrigo et Sebastian pour aller voir le couché de soleil sur les hauteurs avec la voiture mais on n’a pas réussi à se trouver… pourtant le village n’est pas grand ! Nous sommes donc retournés avec le brésilien, voir le couché de soleil du fameux spot du village où il ne faisait pas beau le premier jour. A cet endroit il y a quelques Moai redressés, cela donne un aspect mystérieux à cet instant, c’était vraiment super beau !

Dimanche 22 septembre, Hier c’était le 21 septembre donc l’équinoxe. Le soleil s’est couché hier à 20h alors il est censé se levé à 8h aujourd’hui. Vous nous suivez ? Nous partons du camping à 7h avec la voiture et Sebastian pour aller voir le levé de soleil de l’autre côté de l’île, là où se trouvent les 15 Moai redressés. C’est un site magnifique pour voir le levé du soleil. Le Brésilien nous suit avec son scooter et manque d’ailleurs se renverser une fois, il ne doit pas être très bien réveillé ! Il est vraiment très marrant ! On lui parle en Espagnol et lui en Brésilien et on se comprend c’est fou ça ! Le levé de soleil est légèrement gâché par quelques petits bouts de nuages par ci par là mais ça reste magnifique, splendide, comme vous pouvez vous l’imaginer… Ils étaient fous ces romains… euh pardon…ces Rapa Nui à construire des Moai si gigantesques… Après le levé de soleil nous filons direction le village pour assister à la messe afin d’entendre des chants Rapa Nui. Sebastian et Etienne s’endorment ! Une heure plus tard, Sebastian part rendre la voiture et se préparer car il part avec son ami Rodrigo à 13h pour Santiago. Ils retournent à la maison quoi. Nous décidons de filer au musée car il ne sera pas ouvert ni cet après midi ni demain… Il est super bien fait. Il y a peu de choses à voir mais il y a beaucoup de panneaux explicatifs vraiment très intéressants sur la culture, le peuplement, la seule écriture polynésienne, la vie sociale… réalisés grâce au peu de choses qu’ils ont réussit à apprendre via la tradition orale des peu de survivants de l’île. C’est très émouvant. Après le musée nous retournons à pied au camping pour dire au revoir à nos amis chiliens mais ils sont déjà partis à l’aéroport. Nous y filons rapidement pour ne pas les manquer. Nous les retrouvons tranquillement en train d’attendre leur départ. Nous avons été très heureux de les rencontrer alors ce sont de belles embrassades qui se déroulent à l’aéroport ! Espérons les revoir un jour… Nous retournons ensuite au camping manger un bout puis partons, avec des vélos que Benjamin nous prête, à la deuxième carrière de l’île : celle des chapeaux des Moai. Les chapeaux des Moai sont rouges car ils sont censés représenter les cheveux mis en chignon sur les têtes de Rapa Nui. Ces chignons étaient parfois peints avec de la terre rouge… Il fallait donc trouver une carrière qui puisse produire de la pierre rouge ! Les chapeaux étaient roulés jusqu’à l’Ahu du Moai qu’ils devaient coiffer. Nous repartons vers le camping et constatons qu’un feu s’est déclaré proche de la carrière. Heureusement les pompiers ont été prévenus… Avec le vent qu’il y a ici il leur faut réagir rapidement… Au camping on se fait à manger et discutons avec les nouveaux et les « anciens » du camping ! Nous échangeons de la musique avec Benjamin puis celui-ci à la bonne idée de nous mettre le film « Rapa Nui » sur son ordinateur. Et dire qu’il y a un hôtel qui fait payer 5 dollars l’entrée pour le voir … On passe une super soirée.

Une réflexion au sujet de « Isla de Pascua »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *