Île de Pâques, nous voilà

Mercredi 18 septembre, Réveil super tôt ! Notre avion est à 9h du matin et il nous faut bien évidemment être 2 voir 3 heures en avance ! Hier nous avons trouvé une compagnie de bus qui s’arrêtait pas loin de notre hébergement, du style « oui, oui je m’arrête à la pancarte « notaria » près du McDo et du parc machin truc ! » encore heureux qu’on l’ait trouvé mais même là, en pleine nuit on se demande si on s’est pas trompé et si c’est bien sûr qu’il s’arrête là ! Et oui, à 6h, voici que le bus pointe le bout de son nez, ouf ! Nous voyageons avec la compagnie aérienne LAN, plateau repas chic et vraiment bon, équipement génial (petite télé dans le siège, couverture masque…) On en profite pour regarder Hang Over 3 et faire un p’tit somme avant d’arriver sur Rapa Nui (le vrai nom de l’Ile de Pâques). Nous arrivons à destination, descente sur le tarmac, l’aéroport est tout petit et la ville est à 2 pas. Dans l’aéroport il y a beaucoup de personnel d’hôtel ou de loueur de cabanes qui veulent te vendre leur nuit. Nous trouverons le camping où ont été hébergés Natacha et Guillaume et nous y resterons les 5 nuits (il y a des tentes à louer c’est cool). Les propriétaires du camping sont géniaux et nous mettent tout de suite à l’aise. Aujourd’hui c’est le jour de la Fiesta Patria pour le Chili alors ils ont prévu un énorme barbecue avec des brochettes de viandes ayant marinés depuis la veille ! Benjamin et Jenny (c’est leur nom) nous invitent donc à venir manger derrière leur maison avec tous les autres vacanciers du camping ! Nous rencontrons plein de monde ainsi qu’une équipe de tournage d’un reportage sur le premier avion qui a relié le Chili à l’Île de Pâques. Nous avons à peine un paquet de chips à partager car nous venons de débarquer mais ce n’est pas grave, nous sommes accueillis comme des rois, pour eux c’est normal, pour nous un peu gênant au début ! Et la plupart des autres vacanciers ont prévus quelques trucs donc il y a largement assez à manger pour tout le monde ! Après avoir bien mangé, fait connaissance avec tout le monde et pris une douche (enfin !), nous nous mettons en marche pour aller visiter la ville. En fait ici on parle plutôt de village que de ville ! Avant cela Benjamin (le propriétaire du camping) nous rattrape et nous dit qu’il faut revenir manger chez lui ce soir pour finir les restes ! Cool ! Le village, Hanga Roa, est au bord l’océan bien sûr et c’est là qu’ont été redressés une grande partie des Moai. Nous découvrons la toute petite marina, les p’tits commerces, l’ambiance, les habitants de l’île et nos premiers Moai (il n’y a pas de « s » en rapa nui !) ! C’est quelque chose ! Il y a un spot pour le couché de soleil mais c’est un peu couvert alors on reviendra un autre soir. Nous revenons au camping avec un pack de bière et une bouteille de vin et partageons à nouveau le repas avec tout le monde. C’est vraiment super ! C’est là que nous ferons davantage connaissance avec Daniel, un hawaïen, au camping depuis une semaine, une belle rencontre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *