Patagonie Chilienne

Vendredi 30 août, Le réveil sonne à 3h50. Ca pique ! Packetage des sacs le plus discrètement possible et à 4h20, le taxi nous attend pour nous emmener à la gare routière. Le bus part à 5h00 et nous vivrons le pire trajet de notre parcours !! Le chauffage ne marche pas (ou le chauffeur n’a pas trouvé comment l’allumé !) et il gèle… littéralement ! La buée sur les vitres s’est transformée en givre… à l’intérieur du bus !! Ushuaia c’est vraiment pas comme dans la pub du shampoing ! Comme le trajet est assez court (3h) et « de jour » nous n’avons pas pris nos duvets avec nous… erreur fatale ! En plus, nos chaussures ne sont pas encore sèches de la rando d’hier… on lutte vraiment ! Mais vers 8h00, le calvaire s’achève enfin. Nous arrivons à Rio Grande et changeons de bus… un plus confortable mais surtout avec du chauffage : direction Punta Arenas au Chili ! Un nième tampon de sortie de  l’Argentine, un 2ème tampon d’entrée au Chili et nous quittons la Terre de Feu en traversant à nouveau le détroit de Magellan !! Quelques heures de bus plus tard, nous arrivons en fin d’après-midi à Punta Arenas, dernière ville du Sud du Chili. Notre premier Couchsurfer chilien nous attend : il s’appelle Francisco. Avant de le contacter, nous prenons des renseignements pour les bus vers Puerto Natales (notre prochaine étape) et aussi pour une excursion au départ de Punta Arenas pour aller voir une colonie de pingouins royaux… C’est très cher et il faut reprendre un bateau pour la Terre de Feu et refaire le trajet que nous venons de faire, nous devons réfléchir ! A l’office du tourisme nous sympathisons avec un couple de français : Jennfier et Lounes. Comme nous, ils sont intéressés par les pingouins. Nous découvrons qu’ils font aussi un tour du monde et qu’ils font du Couchsurfing… que de points communs !! Nous nous échangeons nos blogs et adresses mails et filons chacun de notre côté retrouver notre Couchsurfer. Nous rencontrons donc Francisco, géographe et cartographe de son état, et son copain Léon, tous les 2 fans d’électro (et plus précisément Jean-Michel Jarre… l’ancienne école !!). Nous découvrons la maison de Francisco (un peu sur les hauteurs de Punta Arenas, belle vue sur le canal). C’est un peu le bordel mais nous nous sentons bien et nous réchauffons près du poêle ! Léon prépare un gros « en-cas » à base de thé, d’œufs, d’avocat, de saucisses (il est 19h00 !!) et Etienne part avec Francisco acheter des fruits de mer… ce soir, ce sera moule à la parmesane : excellent !  Contrairement à l’Argentine, au Chili, on consomme énormément de fruit de mer, alors on ne s’en prive pas, ça fait plaisir !! Nous passons une excellente soirée avec Francisco et Leon a discuter de cartographie, de l’Antarctique, de la Patagonie chilienne et de tout un tas d’histoires qu’il y a eu dans la région.

Samedi 31 Aout, Joyeux Anniversaire Benoit et Lénaïc, Et Joyeux Mariage à Marina et Yann ! Aujourd’hui c’est un peu plus tranquille, on prend notre temps. Avec les français d’hier, Lunes et Jennifer nous avons pas mal conversé pendant la soirée d’hier par mail pour organiser aujourd’hui. On décide de se retrouver dans la ville pour décider de la suite du voyage. En fait, on se pose dans un petit café et on discute longuement de nos voyages respectifs. On décidera ensemble que l’expédition pour voir les pingouins est vraiment chère et compliquée (on a même étudié une loc de voiture pour le faire par nous même) et nous filerons donc ensemble vers Puerto Natales en bus en début d’après-midi. Arrivée là-bas, nous nous renseignons sur le parc national des Torres del Paine (ce pourquoi nous sommes venus). Il n’y a pas beaucoup de sentier d’ouvert et la plus part des refuges sont fermé. Etienne est un peu déçu. Nous nous posons dans un café pour discuter des possibilités et nous assistons à un couché de soleil magnifique sur le fjord (oui, oui, comme en Norvège) ! Nous retournons vers le centre-ville et réservons un tour dans le parc pour demain (finalement la meilleure solution pour en voir un maximum) et filons vers l’auberge conseillée par l’agence de voyage. Jennifer et Lunes nous retrouvent un peu plus tard, déçus que leur couchsurfer ne soit pas là pour les accueillir… On passe une bonne soirée ensemble, Jennifer nous fait un super risotto au saumon !

Dimanche 1er septembre ! Notre premier anniversaire de Mariage ! Wahoo ! Pour autant on se lève encore à l’aube, le combi vient nous chercher à 8h00 pour notre « full day tour ». Dans le combi avec nous, des brésiliens, des argentins… Il y a un type qui ressemble à tonton Pierre ça nous fait rire ! Le combi s’arrête à différent point de vue pour contempler les magnifique Torres del Paine. On apprend que Paine veut dire bleu en Mapuche. Et en effet, quand il y a un beau soleil sur les montagnes (les torres) la neige, ou plutôt les glaciers ressortent d’un bleu magnifique. C’est très beau. Le minibus nous amène au bord d’un lac charriant des énormes icebergs venant du glacier que l’on aperçoit au loin. Les vaguelettes du lac amènent de temps à autre des glaçons étranges qui se dépose sur la plage de galet. D’ailleurs c’est assez drôle car les galets sont rangés par taille tout le long de la plage ! Comme s’ils étaient passés au tamis ! Le vent ? Les Argentins profitent de cette halte pour se servir des verres de Whisky avec les glaçons du glacier ! Ils ont pensé à tout ! Dans le parc on observe des centaines de guanacos, des oiseaux et même des genres autruches (les nandous)… C’est un super parc qui mérite d’y passer du temps mais en hiver c’est malheureusement un peu plus compliqué ! On rentre pile à Puerto Natales pour le bus de Lunes et Jennifer qui repartent déjà pour Punta Arenas. Ils ont un avion à prendre là-bas après demain. Nous on se fera une p’tite soirée bien sympa dans un p’tit resto mais le seul truc d’ouvert et qui nous branche bien c’est un p’tit resto Italien et ma foi on passera une super soirée à déguster du mouton de Patagonie sur des pizzas et avec des pâtes !

Une réflexion au sujet de « Patagonie Chilienne »

  1. Dommage pour Le trek « W » de Torres del Paine, il est vraiment superbe mais en hiver . . L’excursion ds pingüins est très chouette mais j’y ai laissé l’estomac au retour: naviguer entre le pacifique et atlantique avec un ptit bateau c’est pas drole du tout! Bises depuis Istanbul x

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *