Les Glaciers de Patagonie

Hello les enfants !

Nous revoilà pour vous raconter la suite de nos aventures en Argentine et au Chili ! Heureusement pour nous au Chili aussi ils parlent espagnol, comme partout en Amérique du sud sauf… Et d’ailleurs sauriez vous nous dire où on ne parle pas Espagnol en Amérique du Sud ?!

Après notre petite aventure à Ushuaia nous sommes allés faire une petite visite au Chili pour commencer à visiter l’immense parc des glaciers de la cordillère des Andes qui se trouve à cheval entre le Chili et l’Argentine. Nous avons ainsi visité le parc des glaciers en 3 parties et comme nous le disions plus haut, la première était au Chili, tout au sud du Chili.

Depuis Ushuaia il faut d’abord passer par la ville de Punta Arenas (la ville la plus au sud du Chili) puis rejoindre celle de Puerto Natales d’où l’on peut commencer à visiter le parc des glaciers.

Là nous avons pris un tour avec des français que nous avions rencontré la veille pour visiter la partie du parc qui s’appelle Torres del Paine. Ces tours (torres) sont en faite des montagnes qui sont magnifiques. Elles s’appellent Paine, c’est-à-dire bleu en Mapuche (langue des habitants originaires de la région), car quand le soleil se reflète dessus la neige et les glaciers qui se trouvent sur ces montagnes paraissent très bleus ! Tout simplement ! Dans ce parc nous avons vu notre premier glacier, mais il était très loin. Nous l’avons aperçu depuis un mirador sur un coin de terre au bord d’un lac. Ce lac est bien sur alimenté par le glacier lui-même qui fond. De temps à autre se détachent des blocs du glacier et cela forme des icebergs énormes qui dérivent jusqu’à la plage de galets d’où l’on contemple le lac. C’est superbe, on peut presque les toucher.

Après cette super journée nous sommes partis le lendemain de retour en Argentine vers El Calafate. A El Calafate, nous avons été voir (et écouter !) un des glaciers les plus connus de la planète : le Perito Moreno. Son nom lui a été donné en hommage à Monsieur Moreno, un aventurier, découvreur qui a beaucoup voyagé dans les Andes. Le Perito Moreno c’est un glacier qui se trouve très proche d’une colline d’où l’on peut l’observer facilement et de très prêt. Cette colline est séparée du glacier par une rivière. Depuis la base de la rivière le glacier fait 60 m de haut mais c’est difficile de se rendre compte de sa hauteur sur les photos et même à l’œil nue car il n’y a aucun repère autour pour donner une notion d’échelle mis à part les arbres et les montagnes au loin. Et si l’homme peut voir les 60 m de haut au-dessus de l’eau, il faut savoir que l’on ne peut pas voir les 170 m de profondeur de glacier sous le niveau de l’eau ! Incroyable… Le glacier possède également 5km de front et 23 km de long… Qu’en pensez-vous ?

Le glacier du Perito Moreno avance continuellement vers la rivière qui est alimentée par tous les glaciers du parc (c’est immense). Toutefois il n’avance pas dans la rivière, pourquoi ? Parce qu’il se brise régulièrement et que d’énormes morceaux du glacier en son front tombent dans la rivière ! Et comme le glacier avance autant qu’il se brise, alors, on dit qu’il est stable ! Au contraire des nombreux glaciers du monde qui reculent… à cause du réchauffement de la planète.

Le Perito Moreno est particulièrement connu pour ses morceaux de glace qui se détachent de lui régulièrement et que l’on peu voir presque tous les jours ! On dit que c’est un glacier très actif. Et effectivement nous avons vu au moins 5 ou 6 chutes de pans du glacier dans l’eau, c’est magnifique à voir. Il semble que nous soyons très chanceux car parfois des gens ne voient rien tomber en 3 heures ! Le Perito Moreno est également connu pour les ponts qu’il forme parfois au-dessus de la rivière avec la langue de terre qui se trouve juste en face du glacier et qui permet cet accès si facile à pied. La pression de l’eau de la rivière sur ce pont temporaire, le fait littéralement exploser et il n’est pas bon d’être en son pied. De nombreuses personnes ont trouvé la mort après avoir reçu les éclats de la glace qui explosait.

Après cette aventure au Perito Moreno nous avons terminé notre visite des glaciers à El Chalten, la partie la plus au nord du parc des Glaciers. Là nous avons campé une nuit dans un refuge par -2°C dehors ! Mais nous étions super bien équipé et nous n’avons pas eu froid ! Le matin nous sommes allés voir une lagune qui s’appelle « La Laguna de los tres » et qui permet d’avoir une vue splendide sur le Fitz Roy et d’autres montagnes portant d’ailleurs le nom d’aviateur français de la grande époque de l’aéropostale comme Antoine de St Exupéry, Mermoz, Guillaumet, … Les connaissez-vous ? Et bien sur, là encore, nous avons pu voir des glaciers magnifiques !

Notre aventure glacier s’arrête ici. On espère que ça vous a plu. Nous avons commencé à remonter l’Argentine vers le Nord mais nous n’avons pas terminé et loin de là ! Vous apprendrez la prochaine fois comment nous avons fait pour remonter les 1900 km de El Chalten jusqu’à El Bolson notre prochaine destination !

En attendant, n’hésitez pas à nous poser des questions si vous en avez…

A très vite !

Amélie et Etienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *