Fin du Pérou

Salut les enfants !

Comme promis voici notre article sur notre dernière semaine au Pérou forte en découvertes sur l’histoire des différents peuples qui vivaient ici.

Comme nous vous l’avions expliqué dans notre dernier article nous avons pris plusieurs bus pour nous faire longer la côte du pacifique du Pérou et nous rendre dans différents endroits.

Tout d’abord la ville d’Ica où nous ne sommes pas restés mais qui nous a permis de rejoindre l’oasis de Huacachina. Nous avons pu y faire du Sandboard et du Buggy c’était très drôle !

Puis nous avons rejoins Nazca où se trouve un plateau très désertique et où un très vieux peuple à tracer des lignes énigmatiques sur le sol. Le site est immense et le mieux pour tout voir est de faire un tour en avion que nous n’avons malheureusement pas du faire car c’était vraiment très cher. Toutefois il faut se dire qu’à l’époque le peuple qui a réalisé ces lignes n’avait apriori pas moyen de s’élever dans les airs pour regarder leur chef d’œuvre. Nous nous rassurons donc en nous disant que nous voyons les lignes et les dessins à la manière du peuple qui les a réalisés.

Nous sommes donc allés premièrement sur un mirador assez haut qui permet de voir 3 dessins immenses : une main, un arbre et un lézard. Les dimensions sont impressionnantes. Mais le plus fou n’est pas là. C’est que dans les dessins tracés au sol il y a notamment un singe. Or sauf erreur de notre part il n’y avait pas de singe sur ce territoire ! Encore un mystère !

Puis nous sommes allés sur un mirador naturel, une grosse colline d’où partent quasiment toutes les lignes tracées au sol. C’est impressionnant car elles font quand même plusieurs  kilomètres ! Mais que peuvent-elles bien représenter ?

Nous sommes donc allés nous renseigner dans une sorte de musée tenue par l’ancienne collaboratrice de Maria Reich (la personne qui a étudié pendant des années les lignes de Nazca).

Elle nous explique que les lignes et les dessins sont comme un grand livre rempli d’informations !

Elle explique aussi que c’était peut-être une façon pour le peuple de s’assurer que leur savoir pourrait traverser des milliers d’année ! Et c’est choses faites ! Sauf qu’aujourd’hui nous avons du mal à déchiffrer toutes ces lignes et ces symboles ! Il semblerait que certaines lignes indiquent où trouver de l’eau sous terre (et oui dans un désert c’est essentiel de savoir où trouver de l’eau). Certaines lignes permettraient de savoir où se trouvent les solstices d’été et d’hiver ! Pour d’autres les informations n’ont pas encore été toutes trouvées. Et le problème c’est qu’il ne faudrait qu’un déluge de pluie pour balayer tous ces dessins et ces lignes… Alors ici, le dérèglement du climat doit être regardé de prêt !

Puis le bus nous a amené dans la magnifique ville coloniale d’Arequipa entourée par des montagnes et des volcans enneigés. Au bord d’un volcan il a été retrouvé une momie qui est présenté au musée de la ville. La momie serait une jeune adolescente qui aurait été sacrifiée pour calmer le volcan ! Ici aussi, comme au Mexique, lors de grand évènement (éruptions volcaniques, innondations, etc), la population recourait à ce genre de pratiques pour calmer les dieux.

A Arequipa nous avons fait un trek dans le « cañon de Colca ». Nous avons vu des Lamas, des Alpagas, des Vicuñas, et des Condors d’Amérique du Sud ! Ils sont immenses et vraiment pas très beau ! Ils font même peur !

Enfin nous avons pris un bus d’Arequipa à Cuzco la ville mythique des Incas au Pérou pour aller voir le Machu Picchu ! Le Machu Picchu est la cité perdue des Incas. Elle est située dans un cadre magnifique, sur un grand promontoire, au milieu d’une vallée splendide et très difficile d’accès. Elle n’a d’ailleurs été redécouverte qu’il y a 100 ans. Les espagnols, lors de la conquête, ne l’on jamais trouvée. Les constructions du Machu Picchu sont très belles et bien conservées car les Incas étaient très fort dans ce domaine. Au moment où les Espagnols sont arrivés, c’était un peuple très puissant avec un grand territoire. Ils ont su utiliser et améliorer les techniques des peuples qui les ont précédés ou qu’ils ont vaincus pour devenir de grands bâtisseurs, des grands agriculteurs mais aussi de fin politiciens et d’habiles guerriers.

Nous avons mis une journée pour aller au Machu Picchu (pas moins de 3 bus et 3h de marche), un journée pour le visiter et encore une journée pour repartir vers Cuzco mais c’était vraiment une superbe expérience pleine de rencontre !!

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *