Dernier jour dans la nature

Vendredi 21 février, Journée chargée aujourd’hui, on se lève tôt vers 6:00 pour partir à 6:15 avec la jeep qui vient nous chercher. Luc n’arrive pas à dormir longtemps la nuit alors lui il est réveillé depuis 5:30 et fait du remue-ménage dans la chambre. C’est chiant on lui dit de se calmer et qu’il est en avance alors il essaie de plus faire de bruit! On ne veut pas rater une miette de sommeil! La jeep nous emmène au lobby du jungle retreat et nous prenons dans nos sacs les bouteilles d’eau et les paniers pour notre petit dèj´. Notre conducteur c’est Daniel le chef des safaris. Nous sommes accompagnés par un de ses poulains. Ils sont marrants tous les deux. Nous prenons la route qui monte à Ooty (celle que nous avons descendu la dernière fois). C’est vraiment une route très raide, il y a eu de nombreux accidents et il y a beaucoup de panneaux qui appellent à la prudence. Nous ne montons pas jusqu’en haut mais déjà nous sentons la fraîcheur, ça fait du bien. Nous prenons un chemin sur le côté pour démarrer notre randonnée. C’est calme, on marche dans la nature ça fait du bien. Nous arrivons à un point d’eau où il est possible de voir des animaux. Notre guide s’arrête de temps à autres pour vérifier avec ses jumelles les environs. Nous sommes dans un corridor et on peut avoir des surprises et rencontrer des animaux qui peuvent être dangereux. D’ailleurs il y a des empreintes d’ours, de chiens sauvages, de bisons,… Nicole parle un peu trop fort. Il faut lui dire de ne plus parler pour ne pas effrayer les animaux mais bon c’est son timbre de voix habituel!!!! Elle s’arrête souvent prendre des photos et prend du retard. Du coup elle est obligée de courir derrière nous et est tout essoufflée dans la côte! À la sortie du corridor le chemin monte dur, notre objectif est d’atteindre le sommet de la petite colline pour prendre notre petit déjeuner. Nous croisons des femmes qui partent travailler et cueillir le thé. Elles sont accompagnées de chiens et d’un homme mais pas plus. Ce sont davantage les femmes qui travaillent et non les hommes ici… Dans les villages où nous passerons plus tard nous verrons que les hommes se la coulent douce dans le village et se donnent quasiment tous rendez-vous au café du coin pour y prendre le thé! Nous reprenons le chemin et arrivons à notre sommet. La vue est superbe bien que ennuagée. C’est hyper agréable. On s’assoit tranquillement pour prendre le petit dèj´ et pendant ce temps notre guide fait le guet pour anticiper l’arrivée d’animaux. Nous voyons grâce à lui, dans le contrebas de la colline, une biche d’une tout autre espèce. Elle broute quelques instants pour repartir tranquillement sur son chemin. Après le petit déjeuner nous repartons vers un village et apercevrons une écureuil géant et des tous petits écureuils comme tic et tac puis un lézard rouge, jaune et noir! Superbe! Nous arrivons à un nouveau sommet et retrouvons la jeep de ce matin qui nous emmène à un autre endroit pour faire une autre marche. Nous passons à travers les villages des femmes que nous avons croisées plus tôt et prendrons un thé avec les hommes! Là-haut les paysages sont très arides et nous font penser quelques fois à la Bolivie avec ces maisons toutes colorées… Nous reprendrons la marche à travers une forêt d’eucalyptus où rien ne pousse en dessous… Nous montons jusqu’au sommet de la colline, la forêt disparaît car de gros rochers parsèment le sol. Notre guide nous amène à un point de vue superbe sur une vallée. Il nous montre de loin le Jungle ressort où nous logeons, c’est tout petit au loin on en devine juste le toit rouge! Nous retrouvons plus loin la jeep qui nous attend et nous redescendons tranquillement au jungle ressort. Nous arrivons à 13h, Amélie dit à tout le monde qu’il ne faut pas traîner et qu’il faut partir rapidement pour Mysore sinon on va perdre trop de temps ici. Nicole aurait aimé prendre son temps alors elle est un peu bougon… On refait nos sacs, Luc prend le temps de prendre une douche, il est prêt rapidement. Amélie prépare les mangues et les ananas que nous trimballons depuis quelques jours pour les finir. Ça va nous caler un certain temps… Daniel nous emmène ensuite en jeep avec nos gros sacs pour l’arrêt de bus. Nous disons au revoir à tout le monde et payons l’hôtel ainsi que les 500 roupies d’Internet… Un peu surréaliste pour un hôtel comme ça mais bon… On nous a proposer de prendre le taxi mais il n’en est pas question… C’est trop cher pour notre porte monnaie. Nous remercions tout le monde, on a passer un super séjour mais il faut partir… L’arrêt de bus où Daniel nous dépose est au bord de la route et il faut le savoir qu’il y a un arrêt! On arrête le premier bus et sautons dedans. C’est un bus cher pour les locaux alors il n’y a quasiment que nous qui montons dedans. Nous avons 3 heures de route et le bus est vraiment plus confortable par rapport à ce que l’on a pu avoir auparavant… Malgré ça Nicole aura plus mal aux reins. On s’arrête s’acheter des kitkat pour la route et quelques autres gâteaux et surprenons les locaux jeter les papiers de leur gâteau par la fenêtre du bus… Incroyable… Le bus reprend sa course et nous arrivons à Mysore comme prévu. Trajet sympa, pas trop remuant et surtout on a pas eu de changement à faire. Quand nous arrivons à la gare les tuktuk nous sautent dessus, Nicole est morte de rire! On négocie le trajet pour aller voir 2 hôtels plus un que le chauffeur veut absolument nous montrer. Le premier est nul, le deuxième est bien mieux,,ça ressemble plus un hôtel à touriste et le troisième est horrible. En fait ce sont les potes du chauffeur, l’hôtel est encore en travaux et il y a des mecs partout dans le lobby on se sent pas du tout à l’aise… C’est nul. Pourtant c’est vrai qu’il y a un effort de fait sur la déco mais c’est pas ça… Ça nous plait pas du tout et les mecs ont du mal à comprendre… On repart vers le deuxième hôtel où nous prenons une chambre à quatre vraiment sympa. Le tuktuk pique un scandal car il veut plus d’argent alors qu’on lui donne déjà spontanément plus que ce que nous avions négocié, avec lui… Amélie le remet à sa place et on le laisse… Dans la chambre on se repose. Il y a même internet! Luc et Nicole dormiront sur un lit superposé. On installe la moustiquaire de Nicole, ça lui fait une cabane!!! Après la petite reposette et la douche bien mérité nous partons dîner un thali, c’est le premier de Luc et Nicole, c’est pas le super bon Thali de Madurai mais il est pas mal. C’est dans une espèce de cantine trop marrante, bien évidement l’hygiène laisse à désiré car nous sommes en Inde et ça étonnera toujours Nicole! Nous voulons terminé par une touche sucrée mais comme on à pas mal flemmardé à l’hôtel depuis notre arrivée il est tard et nous nous retrouvons devant les portes fermées du marchand de glace! On arpente les rues à la recherche de chocolat que nous trouverons un peu cher dans des petits bouibouis puis rentrerons nous coucher…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *