En route vers Ooty en passant par Coimbator !

Lundi 17 février, Nous sommes réveillés à 6:30, notre bus est à 7:00 en bas dans la rue principale. En 1 quart d’heure nous voilà à attendre le bus. Hier soir nous avons trouvé des parotas que nous avons acheté dans la rue ainsi qu’un pot de Nutella de derrière les fagots, périmé! C’est l’occasion de se faire un super petit dej en attendant le bus! Garé à côté de nous un camion typiquement indiens avec des super décors dessus. On peut se lâcher niveau photo pour une fois qu’ils ne sont pas sur la route! Aujourd’hui c’est journée transport, nous voilà qui partons tranquillement à 7:00 vers coimbator (le trajet est beaucoup plus doux qu’à l’aller!). Les paysages sont superbes, on descend dans la vallée et nous quittons les hauteurs de Munnar. Les champs de thé s’étendent à perte de vue… Nous passons 2 belles épingles à cheveux où le chauffeur est obligé de faire marche arrière pour passer les virages, ça fait peur car le ravin est juste en face de nous, c’est vraiment abrupte mais le chauffeur conduit vraiment bien. Nous traversons la réserve naturelle de Chinnar, magnifique… À côté de nous dans le bus il y a une famille. La femme enceinte de 7 mois qui s’assied à côté de Nicole et le père avec son fils sur les genoux à côté de nous. Ils vont à la ville vérifier que tout va bien pour le bébé. C’est eux qui nous alerte tout d’un coup pour nous prévenir qu’il y a des éléphants qui passent devant nos yeux sur la route. Wahoo c’est super, on est carrément trop excités!!! La dame aime bien nous parler anglais alors elle nous explique que c’est une française qui l’a aidé à faire des études par le biais d’une association et qui versait de l’argent à sa famille pauvre. Elle est maintenant professeur de langue et son mari est professeur d’histoire. Quelle belle histoire! Nous arrivons à Udumalpet le terminus de ce bus. Nous disons au revoir à la famille et prenons des photos avec eux. Nous trouvons un bus pour Coimbator et sautons dedans. Dans ce bus on découvre le cinéma indien, c’est un film vraiment très bien fait qui passe à la télé, et c’est hyper bien tourné, la musique est à fond, Lulu et Nicole en ont plein les oreilles! Et ce n’est rien par rapport à ce que nous a dit un français qui a pris un bus carrément transformé en une sorte de discothèque avec de la lumière partout! Nous découvrons un paysage de plaine rien à voir avec ce que nous venons de descendre depuis Munnar. Et il fait super chaud… C’est l’enfer… Apres 2 heures de transport nous arrivons à Coimbator, il fait encore plus chaud et Lulu et Nicole découvrent là une vraie ville indienne, énorme, étouffante, avec des artères énormes, et des vaches qui s’y promènent librement sans que rien ne leur arrivent! Lulu hallucine, il faut vite partir d’ici. On trouve un bus local qui nous emmène à une autre gare routière de Coimbator. Là il faut encore marcher 10 min vers une autre gare routière et enfin dans la dernière gare routière c’est l’enfer pour arriver à monter dans un bus… Les bus ne veulent pas de nous, et on nous donne aucune explication, on est pas content, c’est la première fois que ça nous arrive en Inde. Mais finalement il y a des bus assez fréquemment qui passent ici et qui peuvent nous emmener à destination. Le trajet se déroule pas si mal jusqu’à Metupalayam. Une fois là-bas nous filons à la gare ferroviaire avec les sacs sur le dos. Nicole et Lulu découvre ici la misère dans la rue… Les gens installés sur les trottoirs… À la gare ferroviaire nous avons la chance de pouvoir acheter nos billets de train pour monter à Ooty demain par le fameux petit train. Il fait beau c’est cool, on se repose, Étienne et Lulu suivent un racoleur qui va leur présenter des hôtels pour dormir cette nuit. Le référencé au Lonely est nul, ils en visitent un autre qui fera l’affaire pour une nuit, c’est plus ou moins propre et c’est l’essentiel. On s’achète une pastèque dans la rue, quel bonheur de la manger comme ça! Nous partons dîner dans un petit resto indiens pour les touristes, celui de l’hôtel référencé dans le routard. De toutes les manières il n’y a pas d’autres solutions… C’est pas une ville pour les touristes ici, c’est juste une ville de passage. Ce soir Nicole dormira avec Amélie et Lulu avec Étienne parce que Nicole n’aime pas le ventilateur qu’il y a dans la chambre avec Lulu! Moustiquaire en place, dodo!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *